Union Sacrée : Iracan Gratien député national d’Ensemble de Moïse Katumbi combat la vision du Chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi

SVP veillez patager

Les propos du député national Gratien de Saint Nicolas Iracan sont excessifs et discourtois envers les chefs d’institutions que sont le président de la République et le président de l’Assemblée nationale.


Député national élu sous la bannière Ensemble de Moïse Katumbi, Iracan est en train de faire passer dans l’opinion les points de vue de sa famille politique proche de Katumbi, pourtant membre de l’Union sacrée, jusqu’à preuve du contraire.

Mais, au regard de ses prises de position, on s’aperçoit que le pont entre Félix Tshisekedi et Moise Katumbi est en train d’être cassé pour les appétits du pouvoir.

Sans préjuger de sa capacité de nuisance, Iracan dont les opinions sont sous-traitées par son leader Katumbi devient pernicieux, à moins de déclarer publiquement son départ et de sa famille politique de l’Union sacrée de la nation qui a comme seul visionnaire Félix-Antoine Tshisekedi.


Pour accepter des déclarations au vitriol d’un député national membre de l’Union sacrée, il faut que Iracan usé de son courage et de la même liberté pour commencer par quitter l’USN, autrement ça s’appelle rébellion ou traîtrise.


Au contraire, il doit recourir à des voies légales pour faire passer des revendications, mais surtout pas passer par une structure informelle à visées sociales( pour le suivi du social des députés) et en dehors de toute procédure légale en la matière pour se mettre en vedette et attirer la sympathie du peuple qui n’est plus dupe.

Iracan doit avoir le courage de se dévoiler sur les vraies motivations de sa démarche honnie de tous , car les raisons évoquées pour justifier son action sont tirées par les cheveux pour faire des raccordements frauduleux.

Les questions évaluation de l’état de siège et dossier RAM évoquées, des recommandations avaient été formulées au gouvernement qui doit s’exécuter.

Et c’est au gouvernement qu’il convient de demander des comptes. Et son animateur, c’est Sama Lukonde et non Mboso. C’est de l’amalgame, à moins de se voiler publiquement sur ce raccourci qu’il emprunté aussi facile en faisant porter le chapeau au bureau Mboso.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Facebook
Twitter
YouTube