Tshopo: Pénurie d’essence à Kisangani, le gouvernement envoie une cargaison de plus de deux millions de litres

Le Gouvernement Congolais, par le biais du Ministère de l’économie, vient de mettre fin à la pénurie d’essence dans la ville de Kisangani dans la province de la Tshopo.Une cargaison de 2.000 mètres cubes, soit plus de 2.000.000 de litres d’essence a été envoyé à Kisangani pour pallier à ce déficit actuel.

L’annonce a été faite le lundi 15 juin dernier par le DG de la société Engen, au sortir d’une réunion avec la ministre de l’économie, Acacia Bandubola.

Il s’agit d’un bateau et des camions qui vont arriver à Kisangani dans les tous prochains jours.

 « Dans la mise au point, nous avons constaté qu’il y a des bateaux qui sont déjà en route, il y a un bateau sur Mbandaka qui a pris plus 2000 mètres cubes soit 2.000.000 de litres d’essence.Il vient de terminer à Mbandaka et va continuer pour arriver probablement dans 10 jours à Kisangani. En plus de cela, il y a des camions qui viennent de l’Est », a-t-il précisé.

En outre, Charles Nikobasa a indiqué que grâce à la SEP qui a vidé ses tanks, près de 200.000 litres d’essence seront bientôt mis à la disposition de la population de Kisangani. Il a appelé au respect de la structure des prix telle que fixée officiellement et demande au gouvernement de renforcer la régulation dans le secteur. 

La ministre de l’économie, Acacia Bandubola a promis de juguler le phénomène de fraude caractérisé par l’entrée illégale sur le sol congolais de certains produits pétroliers provenant de l’Angola, pour protéger les sociétés de droit congolais.

Cette pénurie d’essence qu’a connu la ville de Kisangani a provoqué une flambée des prix des produits pétroliers sur le marché. Un litre d’essence est passé de 1600 à 3000 voire 3500 francs congolais.

 

 

Suivez-nous sur : Twitter

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Facebook
Twitter
YouTube