Sankuru : Dans une communauté déchirée par des querelles, Félix Antoine Tshisekedi lance un appel appel à l’unité à Lodja

SVP veillez patager

C’est par la ville de Lodja que le Président de la république Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a entamé sa première mission d’itinérance dans la province du Sankuru.

De l’aéroport de Lodja jusqu’au centre de la cité, la population s’est massivement mobilisée pour accueillir le couple présidentiel.

Au premier rang des personnalités visibles à l’aéroport, deux vice-premiers ministres en fonction : Daniel Aselo ( Interieur) et Christophe Lutundula ( Affaires étrangères), le ministre des transports , voies de communication et désenclavement Cherubin Okende , députés nationaux et sénateurs dont Lambert Mende Omamga.

Réunie au stade Lumumba de Lodja, la population a communié avec le président de la république à travers un meeting interactif.

Dans un premier temps, le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi a livré son message de compassion et d’espoir.

 » je suis très marqué par le degré de pauvreté qui contraste avec notre capacité de production agricole « , a lancé le président de la République.

L’une des solutions reste le programme de développement à la base leur a assuré le Chef de l’Etat.

Les jeunes auront un rôle important à jouer dans ce programme présidentiel leur a-t-il dit.

Face aux divisions entretenues par les acteurs politiques locaux, le Président de la république a lancé un appel à l’unité des sankurois.

 » Avant d’arriver ici, j’ai été informé des divisions entre les fils du Sankuru ; c’est ensemble que vous pouvez reconstruire votre terroir « , leur a dit la president de la république.

Une vive tension était perceptible entre leaders locaux.
Après plusieurs tractations, tous se sont accordés pour rédiger un seul mémorandum présenté au Chef de l’Etat.

La modernisation de l’aéroport de Lodja, l’asphaltage de la route principale, la réhabilitation de 150 km de la route qui mène vers le port de Sankuru figurent parmi les revendications communes.

Dans la partie interactive,
la population a dénoncé publiquement les querellés politiciennes qui freinent le développement du Sankuru.

Aux uns et aux autres , le président de la république a
lancé un appel au calme.

Dans la soirée de mercredi 5 janvier, le président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo est arrivé à Tshumbe débaptisé Lumumbaville , dernière étape de sa mission.

Sur place, il devrait installer les nouvelles autorités urbaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Twitter
YouTube