Renforcement de la participation de la femme dans la vie politique en RDC: Antoinette N’Samba Kalambayi face aux étudiantes de l’ISC-Kinshasa

SVP veillez patager



C’est par un standing ovation que l’intervention de la Ministre des Mines a été accueillie par les étudiantes et étudiants de l’Institut Supérieur de Commerce ISC-Kinshasa lundi 14 Novembre 2022 lors de la session d’échanges avec les universitaires dénommée future femme dirigeante autour du thème: Promouvoir la participation de la femme et l’égalité homme-femme dans les négociations multilatérales, organisées par la Fondation Denise Nyakeru Tshisekedi en partenariat avec l’ONU-Femme et l’Ambassade de Suède.



L’allocution d’Antoinette N’Samba Kalambayi a connu une architecture à trois niveaux: d’abord, l’état des lieux de la participation de la femme et l’égalité homme-femme dans la vie publique en général et aux négociations multilatérales en particulier; ensuite, les facteurs d’une participation timide de la femme; enfin des pistes de solution pour un accroissement qualitatif et quantitatif de la participation de la femme dans les négociations multilatérales.



« Aux pouvoirs publics: Veiller à la mise en œuvre des droits de la femme portés par les instruments nationaux et internationaux. Matérialiser les structures prévues dans la loi sur la parité et prévoir des dotations budgétaires conséquentes;
à la femme, elle ne devrait pas se contenter de la discrimination positive, elle est responsable de sa situation. La femme doit être compétitive: mériter et non bénéficier. Cultiver la confiance en soi et apprendre à braver la peur et la phobie de la foule. Pour y arriver, il faut une révolution psychologique chez celles qui traînent encore le pas. C’est pour moi l’occasion de saluer la propension du Chef de l’Etat à la promotion de la femme. En effet, le Gouvernement de Warriors dirigé par S.E.M le Premier Ministre Jean
Michel SAMA LUKONDE KYENGE, comprends 15 femmes soit 27%, une nette progression par rapport au Gouvernement précédent qui ne comptait que 20% » s’est-elle exprimée.



Bien avant l’intervention de la Ministre des Mines, un autre intervenant, M. Al Kitenge a tablé autour du rôle, la place de la fille et la prise de conscience personnelle: moteur du développement de la RDC.



A la fin de cette activité, les conférenciers ont eu droit aux certificats de valorisation des intervenants descernés par la Coordonnatrice adjointe de la Fondation Denise Nyakeru Tshisekedi, Mme Cathy Masulisi.



Frank Wasanga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Facebook
Twitter
YouTube