RDC : Une équipe des enquêteurs envoyée à Goma pour le meurtre de l’ambassadeur Italien Luca ATTANASIO

Une équipe d’enquêteurs dépêchée par le gouvernement de la République Democratique du Congo est arrivée ce jeudi en milieu de journée à Goma.

Constituée de 6 experts des différents services de défense et de sécurité, cette équipe va travailler avec les experts locaux déjà à pied d’oeuvre depuis le jour du meurtre de Kibumba.

Une première réunion de prise de contact avec les équipes locales a eu lieu ce même jeudi devant le gouverneur de province Carly Nzanzu kasivita. Ce dernier a rappelé les termes de référence du Chef de l’Etat qui tient à obtenir toute la lumière dans le meilleur délai.

Le Chef de l’équipe d’enquête s’est dit favorable à travailler en étroite collaboration avec les enquêteurs italiens et ceux de l’Union européenne annoncés dans les prochains jours.

Ce même jeudi, le Gouverneur de province assisté de son comité provincial de sécurité, la délégation présidentielle et les représentants des organismes internationaux et humanitaires basés à Goma ont tenu une réunion au gouvernorat de province.

Le Conseiller principal Christian BUSHIRI a rappelé à la trentaine des représentants des organisations les règles diplomatiques d’usage et les canaux de communication avec les institutions de la république.

“Il ya nécessité que nous changions nos méthodes de travail et renforcer la collaboration étroite dans vos actions au quotidien”, a déclaré en substance le Conseiller principal du Chef de l’Etat au collège diplomatique.

Le Coordonnateur humanitaire adjoint des affaires humanitaires Diego Zorilla a indiqué que le meurtre de lundi dernier est une attaque de plus contre les humanitaires.

” Cette attaque nous rappelle les conditions de travail difficile des humanitaires dans la région; nous opérons dans un pays souverain et nous respectons les lois du pays “, a déclaré le numéro 2 des affaires humanitaires qui a reconnu la nécessité d’une étroite collaboration.

Il sied de noter que la zone du drame sur la route de Rutshuru est bien connue de tous les humanitaires basés à l’Est du pays.

Ils disposent de la cartographie et la localisation des groupes armés et le mode opératoire de chacun d’eux.

Une économie criminelle au tour de la vente du bois et le kidnaping des humanitaires (comme ce fût le cas avec l’Ambassadeur LUCA Attanasio) font partie du modus operandi des FDLR.

Par ailleurs , les veuves Moustapha Milambo, employé du PAM tué dans cette attaque, ont reçu le message des condoléances signé de la main personnelle du Chef de l’Etat Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

” Je vous assure de la volonté du gouvernement de la république Démocratique du Congo de tout mettre en œuvre pour faire la lumière quant aux circonstances exactes ayant concouru à l’exécution de cet acte ignoble “, a écrit le Président de la république Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Facebook
Twitter
YouTube