RDC : “Un peuple sans identité est un peuple sans histoire et sans avenir” (Richard Ilunga DG de l’ONIP)

Dans son plaidoyer mercredi 16 septembre 2020 à l’occasion de la “journée international de l’identité” le Directeur Général de l’Office National de l’Identification de la Population, Richard Ilunga a tenu ensemble avec le vice ministre en charge de l’intérieur, securité et affaires coutumieres, en présence de quelques membres du gouvernement et tant d’autres distingués invités au salon blue de l’immeuble du gouvernement à Kinshasa, la matinée de la celebration de la journée international de l’identité.

Pour cette année, le thème choisi “parce que l’identité est plus que jamais importante pour un Congo émergent “.

Prenant la parole, Richard Ilunga, est revenu sur le choix de cette date.

“Elle fait référence à l’objectif 16.9 des objectifs du developpement durable(ODD) des nations unies. Cet objectif 16 en son point 9 fait obligation aux Etats de garantir d’ici 2030 à tous une identité juridicale. Cela notamment grace à l’enregistrement des naissances d’ici 2030” a déclaré le DG de l’ONIP

“La date du 16 septembre a été retenue pour être consacrée comme journée internationale de l’identité lors de la quatrième conférence annuelle du mouvement iD4Africa d’avril 2018, à Abuja au Nigeria” a-t-il rencheri

Richard Ilunga a precisé que cette decision a été entérinée par les délégués gouvernementaux des pays africains et des organisations internationales du système des Nations-Unies dans le but de sensibiliser les délégations membres de l’ONU et leurs gouvernements sur l’importance de l’identité légale et de les encourager à voter favorablement la résolution lors de l’Assemblée générale des Nations-Unies de cette année.

“De ce fait, la date du 16 septembre de chaque année comme journée internationale de l’identité par les Nations-Unies, indiquera non seulement un consensus général sur l’urgence de l’identité légale, mais montrera également que le moment est venu pour le monde de reconnaître l’un des atouts les plus importants qu’un être humain puisse posséder son identité légale” a ajouté Richard ilunga

Concernant la République Démocratique du Congo, le Directeur Général de l’ONIP a confimé dans son exposé que, la force est de constater l’absence d’un systeme complet cohérent et efficace en matière de gestion de l’identité et d’enregistrement des faits d’état civil.

Il a exprimé son regret du fait que, la population congolaise célèbre cette journée internationale de l’identité sans carte d’identité.

“En ce moment où la session bugdétaire s’ouvre, il est important de souligner que l’un des défis majeures qu’on aura à affronter au cours de l’année prochaine. Ainsi, je lance un vibrant appel aux représentants du peuple de prendre en compte les enjeux du moment quant à la réalisation de ce projet. Car la constitution du fichier général de la population présente des atouts pour garantir la sécurité publique, la protection aux frontieres, la protection sociale, pour ne citer que cela” a déclaré Richard Ilunga

Enfin, il est important de rappeller que l’ONIP est un établissement public à caractère technique et admnistratif, créé par le Décret numéro 011/48 du Décembre 2011 et ayant pour mission principale, l’Identification systematique de la population, la création et l’entretien du fichier de la population et l’octroie de la carte d’identité, aussi prêt à accompagner le Chef de l’État dans l’accomplissement de sa vision pour l’émergence d’un Congo nouveau, fort et prospère.

Agath Miezi

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Facebook
Twitter
YouTube