RDC : “Restaurer l’autorité de l’État est la priorité absolue. En évitant de récompenser les chefs de guerre.” (Jean-Marc Châtaigner)

Une réunion de travail a eu lieu mardi 11 Août 2020 entre l’ambassadeur de l’Union Européenne en RDC avec le Coordonnateur du Mécanisme National de Suivi de l’accord d’Addis-Abeba, Claude Ibalanky, conseiller du Président Félix Tshisekedi, avec la Banque Mondiale/Afrique pour parler de la situation dans l’Est de la RDC et des programmes développement et Désarmement Demobilisation et Reinsertion (DDR) du Gouvernement.

Pour Jean-Marc Châtaigner, les partenaires de la RDC sont engagés à stabiliser l’Est de la RDC.

“Les partenaires de la RDC sont engagés en soutien des efforts de stabilisation dans l’est, la situation y est complexe (135 groupes armés non réguliers y sévissent) et appellent des réponses militaire, politique, économique adaptées à chaque situation. Restaurer l’autorité de l’Etat” a déclaré le diplomate européen

Jean-Marc Châtaigner a ajouté que, la priorité serait d’instaurer l’autorité de l’État.

“Restaurer l’autorité de l’État est la priorité absolue. En évitant de récompenser les chefs de guerre.”

Ce dernier a insisté que les seigneurs des guerres ne doivent pas intégrés l’armée nationale.

“Ceux qui ont des crimes de sang sur les mains ne doivent être ni intégrés aux FARDC (dont ils s’empressent de déserter), ni bénéficier de projets de réinsertion. Justice doit être rendue aux victimes” a martelé Jean Marc Châtaigner

Frank Wasanga

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Facebook
Twitter
YouTube