RDC : Procès 100 jours, la CENCO veut « une justice sérieuse, équitable et des enquêtes qui arrivent à des résultats sérieux »

Le Secrétaire Général de la conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO), abbé Donatien Nshole a réagi sur le procès 100 jours . Selon lui, l’église catholique attend voir la suite pour se faire une opinion définitive par rapport au changement dans l’administration de la justice.


« Le procès 100 jours, c’est une affaire judiciaire. Je peux juste rappeler ce que les évêques ont demandé. Notre appareil judiciaire faisait la honte du pays. Il avait une recommandation qui a été faite au président de la République comme garant de la nation de redorer l’image de notre justice », a déclaré le SG de la CENCO

Ce dernier veut que la justice soit rendue pour les victimes des répressions politiques.


« Nous sommes devant un procès particulier parce que c’est une première, il engage les hauts responsables du pays. C’est positif parce que la justice est faite pour tout le monde. Nous souhaitons que ça soit une nouvelle dynamique. C’est trop tôt de se prononcer maintenant parce qu’il faut vérifier avec le temps: est-ce que c’est quelque chose qui a été fait circonstanciellement pour régler un compte politique ou c’est une nouvelle dynamique. Il y a beaucoup d’autres cas qui attendent que justice soit rendue. Quand je vois les victimes des répressions qui sont encore là sans justice, ça fait mal » a ajouté le SG de la CENCO


L’église catholique veut un nouveau départ pour la justice et l’installation d’un véritable Etat de droit: « une justice sérieuse, équitable et des enquêtes qui arrivent à des résultats sérieux »

Frank Wasanga

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Facebook
Twitter
YouTube