RDC : Patrick Muyaya a partagé son expérience avec les étudiants du Collège de Hautes Etudes des Stratégies et de Défense

SVP veillez patager

Le ministre de la communication et médias, Patrick Muyaya a partagé son expérience avec les étudiants du Collège de Hautes Etudes des Stratégies et de Défense, samedi 12 juin 2021 à Kinshasa.

Le thème de cette rencontre était : La connaissance des médias et mon expérience de gestion de crise.

Durant son exposé, il a parlé de sa propre expérience en deux mois en tant que porte-parole du Gouvernement Congolais.

« Nous avons été nommé alors que le pays sortait d’une crise entre le FCC et le CASH. C’était déjà une crise qu’il fallait gérer. Et, en deux mois, nous devons gérer d’abord la crise de l’état de siège suivie de l’éruption volcanique et le tout couronné par la pandémie à Covid-19 », a expliqué Patrick Muyaya à son auditoire.

Face à cette crise multi dimensionnelle, explique le ministre, il fallait avoir des stratégies pour informer et surtout donner la bonne information. Et, en termes de stratégies face à des telles situations, il suggère :

1° Faire un état des lieux.
Ceci permet d’avoir des éléments sur la situation autour dequel vous devez communiquer. Cela vous aide à mieux orienter votre communication.

 » Dès que la nouvelle sur l’éruption volcanique s’est propagée, j’étais face à elle et face à une éruption d’appels, de tweets et je devais rester serein. Il fallait avoir des informations auprès du Gouverneur militaire et de l’observatoire volcanologique de Goma. Je devais donc m’outiller pour mieux communiquer. La cellule de crise a été créée à la Primature « , a-t-il témoigné.

2° La communication, c’est anticiper la crise. « Il est de notre devoir de dire ce que nous pensons et ce qui est bon pour la population » a indiqué le porte-parole du gouvernement.

3° Il faut repenser la stratégie.
Pour cela, le ministre suggère la mise en place d’une bonne coordination. C’est-à-dire arrimer le fonctionnement du gouvernement sur la communication et avoir des rituels pour informer régulièrement les citoyens.

Dans ce cadre, des bulletins sur l’état de siège sont régulièrement publiés et des conférences de presse sont aussi organisées pour communiquer et expliquer à l’opinion ce qui se passe en Ituri et dans le Nord-Kivu.

Cette stratégie a poussé le ministre à rester ouvert pour confronter les ONG, s’organiser pour que l’armée devienne une source d’information pour ces ONG internationales.
Et, face aux médias internationaux, il a opté pour la stratégie de changer le narratif, car toutes ces crises peuvent constituer une opportunité, à estimé le porte-parole du Gouvernement des warriors.

En somme, le ministre de la communication s’est donné comme objectif de donner un message d’espoir à la population et au monde entier, à travers toutes ses sorties médiatiques.

Après cette brève échange, le ministre s’est prêté au jeu des questions-réponses avec les étudiants qui ont religieusement appris sur son parcours et sur son rôle dans le gouvernement congolais.

Rappelons que Patrick Muyaya est journaliste de formation et ancien étudiant de ce Collège de Hautes Études des Stratégies et de Défense.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Twitter
YouTube