RDC : « Notre démarche ne voit que les réformes électorales » Henri Thomas Lokondo après la rencontre avec le Premier ministre

Une délégation des 13 Parlementaires, Personnalités politiques et membres de la Société Civile actuellement en plein lobbying sur la nécessité des réformes électorales en République Démocratique du Congo en prévision de la bonne tenue des élections en 2023, a livré son cahier de charge au Premier Ministre, Sylvestre Ilunga Ilunkamba, jeudi 30 juillet 2020 au cours d’une séance de travail tenue à l’Immeuble du Gouvernement.

Pour le député National, Henri Thomas Lokondo, qui a fait le point de cette séance avec le chef du Gouvernement, cette démarche est une initiative regroupant toutes les tendances politiques (majorité et opposition) et la société civile.

Elle vise à initier des réformes électorales pour mieux préparer les prochaines échéances électorales, et non un forum de dialogue pour un nouveau partage de pouvoirs.

Il est question de mettre fin à tous les problèmes rencontrés au pays depuis l’indépendance suite aux élections.

Frank Wasanga

Le Premier Ministre a été attentif aux considérations contenues dans le cahier de charge de cette délégation des 13 parlementaires et acteurs de la société civile concernant les reformes électorales, qui vont occasionner la modification de certaines dispositions de la constitution, a déclaré le député national Lokondo. A cet effet, ce regroupement a reçu les encouragements du patron de l’Exécutif central congolais pour cette initiative démocratique, loin des clivages politiques pour l’intérêt de la nation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Twitter
YouTube