RDC : l’INRB reçoit 2 Unités Mobiles, don de la Fédération de Russie

L’Institut National de Recherche Biomédicale (INRB) a reçu officiellement ce jeudi 3 septembre 2020 de la Fédération de Russie deux unités mobiles faisant office de laboratoires microbiologiques de diagnostic rapide.

Cette acquisition est le résultat d’un Accord de Coopération signé en marge du premier sommet Russie-Afrique qui s’est déroulé à Sotchi le 24 Octobre 2019 et auquel le Chef de l’État Félix Tshisekedi Tshilombo avait activement participé.


Selon l’ambassadeur russe, il s’agit d’un deuxième lot de matériel, après la livraison de plus de 28000 unités de consommables de laboratoire, de plus de 8000 unités d’équipements de protection individuelle, notamment des combinaisons de protection, de respirateurs, de masques complets réutilisables, des filtres et des gangs.

Les deux laboratoires microbiologiques mobiles livrés sont dotés des équipements les plus modernes pour les diagnostics express.


Ces laboratoires pourront servir à la population congolaise dans l’arrière pays dont notamment les ville de Mbuyi Mayi au Kasaï oriental et de Boende dans l’ancienne Equateur, selon les informations recueillies sur place.


Cette coopération médicale entre les deux pays se poursuivra avec la livraison des matériels sanitaires tous les 3 mois. La prochaine est prévue au mois d’Octobre 2020.

La Russie s’engage également à former 140 nouveaux techniciens dont 120 en Rdc. Il est également prévu la réhabilitation d’un laboratoire existant à Kananga, au Kasaï central.


Quelques personnalités ont rehaussé de leur présence cette cérémonie. Hormis l’ambassadeur russe Alexey Sentebov, le ministre de la santé publique Eteni Longondo, l’envoyé spécial du Chef de l’Etat Patrick Muanda Kongo et le Professeur Muyembe, Directeur général de l’INRB y ont pris part.


Recevant les clés des deux unités mobiles des mains du diplomate russe, le ministre Eteni a remercié la Russie au nom de son Excellence Monsieur le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Twitter
YouTube