RDC : les professionnels des médias formés sur la couverture médiatique de la santé sexuelle et reproductive

SVP veillez patager

Combler le fossé pour une meilleure couverture médiatique de la santé sexuelle et reproductive telle a été la raison d’être d’un atelier de formation d’une Journée sur l’engagement pour les médias et les organisations de la société civile organisé par le réseau des Journalistes pour la santé sexuelle et reproductive mercredi 15 Septembre 2021 dans la salle de réunion Kundelungu du bâtiment administratif Paul Panda à Kinshasa.

Les représentants des différentes organisations de la société civile et les professionnels des médias ont été formés sur les différences et l’unicité de chaque corps, la description de cadre et les avantages de collaboration de chaque corps, analyser l’accès à l’information en matière de la santé sexuelle et reproductive, proposer également les pistes pour combler le fossé.

Clarifier les valeurs et obtenir l’engagement de chaque corps dans la promotion de la santé sexuelle et reproductive n’a pas été épargné.

La coordinatrice de Réseau des Journalistes pour la santé sexuelle et reproductive, Bibiche MBETE MONKASE a souligné quelques approches de cette rencontre qui met plus l’accent sur la collaboration entre les Organisations de la société civile et les professionnels des médias pour l’intérêt commun.

signalons que la scéance a connue la participation de docteur Délphin KATCHELEWA ,expert en santé sexuelle et reproductive qui s’est apaisanti à son tour sur l’avortement volontaire et sécurisé qui est devenu un droit fondamental d’une femme envertu de la lois de MAPUTO dûment ratifiée par la RDC mise en place autorisant l’avortement sécurisé à un certain niveau.

Victor-Bertrand LUSANGI.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Twitter
YouTube