RDC : Les ministres CACH non concernés par le communiqué du Premier ministre sur interpellation de Célestin Tunda

Les ministres membres de la coalition CACH ont été reçus lundi 29 juin à la Primature par le Premier ministre Sylvestre Ilunga.

Dans cette rencontre, les ministres fidèles à Felix Tshisekedi ont exprimé leur désaccord en rapport avec le communiqué du Chef du Gouvernement émis à la suite de l’interpellation du vice-premier ministre en charge de la justice Célestin Tunda Ya Kasende.

Ils disent ne pas être concernés par cette déclaration de ce dernier.

En outre, les ministres CACH se sont dits surpris de constater que le communiqué lu au nom du gouvernement n’était pas au menu de la réunion de samedi, présidée par le Premier ministre.

 » On n’a pas exprimé tout ce qui est dit dans le communiqué et,par conséquent, ça ne devrait pas nous engager, d’autant plus que le Premier ministre lui-même nous avait dit, qu’il n’y aura pas de communication. Nous étions surpris », a déclaré le ministre de l’intérieur Gilbert Kankonde

En effet, le Premier ministre Sylvestre Ilunga dans son communiqué du 27 juin avait, au nom du gouvernement, exprimé son indignation pour « l’humiliation » subi par le vice-premier ministre en charge de la justice Célestin Tunda Ya Kasende lors de son arrestation. Il avait notamment demandé au Président de la République de garantir le bon fonctionnement des institutions. Il avait également sollicité du Chef de l’Etat, en sa qualité de garant de la nation, de pouvoir initier une action disciplinaire à charge des magistrats qui ont procédé à l’arrestation de VPM en charge de la justice.

Pour rappel, Tunda Ya Kasende a été interpellé samedi 27 juin dans l’après-midi au parquet général près la Cour de cassation, où il a été auditionné pendant des heures, et a été libéré en début de soirée.

Junior LOBANGA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Twitter
YouTube