RDC : Les forces vives du territoire de Dibaya demandent au Chef de l’État Félix Tshisekedi de lancer cette année même le recensement de la population avec l’ONIP

Dans un message de soutien au Chef de l’État, les serviteurs congolais pour le développement et la démocratie (SECODEC) et les forces vives du territoire de Dibaya dans la province du Kasaï Central ont affirmé samedi 1er mai 2021 leur soutien au Chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi pour un Etat de droit.

C’était à travers une marche qu’ils ont organisé pour dire au Président de la république qu’ils sont derrière lui afin que le peuple congolais retrouve sa dignité.

Ils ont saisi l’occasion, pour soutenir l’Office national de l’identification de la population (Onip) et ont demandé à ce que l’état congolais finance vite l’opération de l’identification de la population.

“…Notre soutien repose aussi sur votre vision de donner à chaque congolais sa carte d’identité en passant par le recensement général de la population. Sur ce, nous vous demandons de veiller à ce que l’Office national d’identification de la population (ONIP), soit financé plutôt possible pour accomplir sa tâche même si le recensement n’est pas une condition pour aller aux élections mais il est très important pour plusieurs raisons entre autres sécuritaires.” Selon leur déclaration

Ces derniers ont ajouté que “…nous vous soutenons et demandons de ne plus céder à une pression tant Nationale qu’internationale pouvant vous détourner de vos missions. Même si nous allons aux élections aujourd’hui avec l’actuelle carte d’électeur mais nous vous demandons de veiller à ce que l’identification de la population soit lancée par l’ONIP dès cette année, car c’est le plus grand combat du docteur Étienne Tshisekedi, aujourd’hui ne pas le faire c’est cracher sur sa mémoire”

Frank Wasanga

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Facebook
Twitter
YouTube