RDC : les ambassadeurs et autres responsables des représentations ne peuvent plus quitter Kinshasa pour l’intérieur du pays sans en informer le chef de la diplomatie congolaise et les services compétents

Le Président de la République, Chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, a présidé mardi 23 février 2021 à Kinshasa, un conseil de sécurité spéciale relative à l’assassinat de l’ambassadeur italien Luca ATTANASIO.

Outre la ministre des Affaires Étrangères et le Vice-ministre de la Défense, du côté gouvernement, le Dg de la Dgm, le Conseiller spécial du chef de l’Etat en matière de sécurité, tous les responsables policiers et militaires liés à la sécurité du pays ont rehaussé de leur présence.

Selon Mme Marie Thérèse Tumba Nzeza , qui s’est exprimée à la presse, deux décisions importantes ont été prises. Il s’agit :

  • les ambassadeurs er autres responsables des représentations ne peuvent plus quitter Kinshasa pour l’intérieur du pays sans en informer le chef de la diplomatie congolaise et les services compétents;
  • l’engagement ferme a été pris pour renforcer la sécurité dans les zones rouges, c’est à dire les parties de la Rdc, considérées comme à haut risque.

En plus le conseil de sécurité va mettre tout en oeuvre pour dénicher les commanditaires de ce crime crapuleux et leurs complices intellectuels. L’équipe mise sur pied par les autorités locales va être renforcer par des experts qui vont venir de Kinshasa.

Signalons que peu avant le conseil de sécurité spéciale, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo est allé consoler l’épouse de l’ambassadeur italien, Mme ZAKIA ATTANASIO et ses trois filles , au domicile familial sur l’Avenue Baudouin dans la Commune de la Gombe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Twitter
YouTube