RDC : l’Elite Tshopolaise fustige la déclaration faite par l’ASBL force alternative pour le renouveau de la TSHOPO

Communiqué de presse

En date du 18 janvier 2021, l’élite tshopolaise avait suivi avec une attention particulière, par la voie des ondes et média, la déclaration faite par l’ASBL force alternative pour le renouveau de la TSHOPO en sigle FART/TSHOPO, engageant avec regret toutes les sensibilités TSHOPOLAISE sans consultation au préalable, cette ASBL soufre de l’ancrage sociologique provincial.

Cependant, l’élite TSHOPOLAISE félicite cette démarche louable visant à faire rayonner notre province tenant compte de l’intérêt général conforme à la vision du chef de l’État Félix tshisekedi de l’Union sacrée pour la nation.

Par ailleurs, nous condamnons avec la dernière énergie:

  1. Une association sans but lucratif (ASBL) de nature apolitique n’a pas reçu mandat des notables politiques et de la jeunesse entière de la TSHOPO pour entériner cette démarche et déclaration.

2. Cette initiative est l’œuvre de l’ASBL force alternative pour le renouveau de la TSHOPO n’engage pas toutes les sensibilités TSHOPOLAISE faute de consultation au préalable et convergence d’opinions

3. Sur fond des intérêts de groupe d’amis inavoués, cette ASBL n’est pas habilité de prendre position au nom de toute la province de la TSHOPO dont les territoires n’ont été représentés.

4. À ce jour, chaque territoire de la TSHOPO possède une structure associative, à savoir :

  • ISONGASONGA
    -SAMAWILANGI
    -LISUNGAMELI
    -ISONGANDO
  • BA-ENYA
  • RESSORTISSANTS UBUNDU
  • RESSORTISSANTS DE BAFWASENDE
    -RESSORTISSANTS DE BANALIA
    -UBB

Ont-ils été consultés ? D’après nos informations NON.


5. Nos députés nationaux et provinciaux, les sénateurs ainsi que nos mandataires au sein du gouvernement central et provincial possèdent toutes les qualités et compétences nécessaires pour engager notre province.

6. La province de la TSHOPO l’une de 26 provinces constitutionnelle de la RDC, bénéficiera de l’attention du chef d’État sans une autre forme de démarche de l’ASBL.

7. Il sied d’attirer l’attention, l’adhésion à l’union sacrée pour la nation est une démarche particulière car on n’y entre librement et on n’y ressort aussi librement, en effet, vouloir engager toute une province sans consultation aucune relève d’un esprit mercantiliste.

8. La province de la TSHOPO n’est pas à vendre au gré d’un groupe d’amis, c’est un patrimoine provincial.

C’est ici le lieu et le moment d’interpeller les notables de la TSHOPO, les députés nationaux et provinciaux, les sénateurs ,les filles et fils de la TSHOPO de veiller sur toute démarche visant à enrichir un groupe d’amis au nom d’une déclaration fallacieuse pour le compte de la TSHOPO sans transparence et consultation citoyenne.

En guise de conclusion, l’élite TSHOPOLAISE suggère une consultation citoyenne dans toutes les structures apolitiques et politiques avant d’engager la province entière.

L’élite TSHOPOLAISE.
Le 20 janvier 2021.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Twitter
YouTube