RDC : Le Premier Ministre Sama Lukonde Kyenge a pris part aux cérémonies d’ouverture de la session de mars dans les deux chambres du parlement

Le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge, a successivement pris part, lundi 15 mars au Palais du Peuple, aux cérémonies d’ouverture de la session ordinaire de mars au Sénat et à l’Assemblée Nationale.

À la Chambre Haute du Parlement, le président du Bureau, Modeste Bahati Lukwebo, a indiqué que le nouvel élan politique initié par le Chef de l’Etat devrait permettre de « matérialiser » son programme électoral et ses promesses faites au peuple Congolais.

Dans cette optique, le speaker du Sénat a rappelé le Premier Ministre sur « l’urgence de la constitution de son équipe gouvernementale afin de se mettre rapidement au travail ».

Appelant aux reformes tant électorales qu’institutionnelles, Modeste Bahati a aussi interpellé le Chef du Gouvernement sur la nécessité de « mettre en œuvre, toutes affaires cessantes, une politique urgente susceptible de répondre et de soulager tant soit peu les souffrances de nos populations en améliorant le social ».

A l’étape de la Chambre basse du Parlement, le président du Bureau, Mboso N’Kodia Pwanga, a aussi félicité le Premier Ministre Sama Lukonde pour sa nomination à la tête du Gouvernement de la RDC, arrachant ainsi les applaudissements des élus du peuple.

Dans son discours, le président de l’Assemblée Nationale a salué notamment « l’audace réformatrice » du président de la République, indiquant expressément qu’« il est temps d’opérer des changements attendus ».

Dans cet ordre, l’Assemblée Nationale, à en croire son speaker, entend accompagner le Gouvernement de l’Union Sacrée de la Nation dans les réformes qu’il compte mettre en œuvre.

Après la publication de son équipe gouvernementale, le Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde devra, dans les jours qui suivront, se présenter devant la plénière de l’Assemblée Nationale pour solliciter l’approbation du Programme de son Gouvernement et l’investiture de son équipe conformément au prescrit de la Constitution.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Facebook
Twitter
YouTube