RDC : Le gouvernement va examiner la crise de leadership au sein de la Communauté Musulmane en RDC le 10 juillet 2020.

Selon Jolino Makelele, ministre de la communication et des médias, la crise de leadership au sein de la Communauté Islamique au Congo, en sigle COMICO, l’examen de ce dossier a été renvoyé à une prochaine réunion du Conseil des Ministres, soit le vendredi 10 juillet 2020.

La Communauté musulmane en République démocratique du Congo dirigée par Cheikh Youssouf DJIBONDO est frustrée et dénonce le complot contre elle.

« Effectivement, il y un complot contre la Communauté musulmane en RDC.
Ils ont présenté un usurpateur au Chef de l’État comme le Représentant de la COMICO. Mangala sa gestion durant deux mandats à la tête de la COMICO est chaotique; sa mégestion a fait qu’il sort par la petite porte » a déclaré Cheikh Youssouf DJIBONDO

Pour Cheikh Ali Mwinyi « Je suis le seul guide et le seul Représentant légal de la COMICO »

Ce dernier a déclaré que, pour être Représentant légal, il faut être membre effectif de la COMICO.

« Cheikh Youssouf DJIBONDO n’a jamais été membre effectif de la COMICO. Je ne sais pas par quelle magie Cheikh Youssouf DJIBONDO qui n’est pas membre de la COMICO, peut accéder à ce poste aussi important. Pour Cheick Abdallah Mangala, le Chef de l’État Félix Tshisekedi a été induit en erreur. Cheikh Abdallah Mangala ne dirige aucune mosquée à Kinshasa et à l’intérieur du pays » a déclaré Cheikh Ali MWINYI

Cheikh Abdallah Mangala n’avait pas voulu réagir devant notre caméra, mais il avait toutefois glissé quelques mots.

« Je ne peux pas entré dans ces polémiques.
Il faut savoir que Cheikh Youssouf DJIBONDO et Cheikh Ali Mwinyi ne sont pas dans la légalité » a déclaré Cheikh Abdallah Mangala

Signalons qu’actuellement, trois Cheikhs revendiquent le poste du Représentant légal de la communauté musulmane en République démocratique du Congo.

Il s’agit de Cheikh Youssouf DJIBONDO qui occupe le siège de cette communauté, Cheikh Ali Mwinyi qui est le tout dernier a occupé ce poste en toute légalité sans contestation et Cheikh Abdallah Mangala qui est le prédécesseur de Cheikh Ali Mwinyi.

Frank Wasanga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Twitter
YouTube