RDC : Le Gouvernement ne va plus consommer les crédits budgétaires au delà de ses ressources disponibles pour éviter la dépréciation du Franc Congolais

Le Premier Ministre, Ilunga Ilunkamba, a supervisé Mardi 18 Août 2020 la signature du pacte de stabilité du cadre macro-économique et monétaire en RDC. Ce pacte préparé par le Chef du Gouvernement lui même a été signé conjointement à l’immeuble du Gouvernement par le Vice-premier Ministre, Ministre du Budget, Jean-Baudouin Mayo Mambeke, le Ministre des Finances, SELE YALAGHULI et le Gouverneur de la Banque Centrale du Congo Déogracias MUTOMBO.

L’objectif de cette action est la gestion sur base caisse. Désormais, plus question de recourir aux dépenses en procédure d’urgence, a déclaré le Ministre des Finances Sele Yalaghuli.

L’Exécutif central ne va plus consommer les crédits budgétaires au delà de ses ressources disponibles pour éviter la dépréciation du Franc Congolais ainsi que l’instabilité du taux de change et ses conséquences sur l’économie et la vie des congolais.

Le Ministre des Finances affirme que chaque partie doit donc très bien jouer son rôle et respecter ce pacte, c’est-à-dire, le Gouvernement Central exécute sa politique budgétaire et la Banque Centrale jouit de son autonomie pour piloter la politique monétaire en évitant le recours à la planche à billets.


Le Premier Chef du Gouvernement, Ilunga Ilunkamba veut préserver le pouvoir d’achat des populations, et aider les opérations économiques à s’adonner à leurs activités génératrices des recettes privées en toute confiance avec la monnaie nationale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Twitter
YouTube