RDC : Le Comité Richard Ilunga prend les commandes de l’Office National de l’identification de la Population (ONIP)

La cérémonie de la remise et reprise a eu lieu lundi 29 juin 2020 au siège de l’Office National de l’Identification de la Population dans la Commune de la Gombe, entre la nouvelle équipe dirigeante de l’ONIP et l’équipe sortante.

Une cérémonie présidée par le Directeur de Cabinet du vice premier ministre, ministre de l’interieur.

Parmi le temps fort, la lecture et la signature du procès verbal par le Directeur Général sortant et le Directeur général entrant Richard Ilunga Ntumba.

Pour Richard Ilunga, le travail de l’ONIP est d’une grande importance dans le recensement général de la population congolaise.

“Je suis venu élever les murs et poser la toiture. Les objectifs de l’ONIP sont claires. Il nous revient d’identifier la population. l’ONIP va répondre à toutes les questions que les congolais se posent depuis des années” a déclaré Richard Ilunga, le nouveau DG de l’ONIP.

Au regard de la délicate mission de l’ONIP, les moyens finaciers pour y parvenir sont estimés à ce jour entre 300 à 500 millions de dollars américains.

Pour rappel, le Président Félix Tshisekedi avait nommé le 10 juin 2020 des mandataires de certaines entreprises publiques. Les ordonnances les nommant ont été lues à la télévision publique congolaise, RTNC et Richard Ilunga était nommé directeur général de l’Office nationale d’identification de la population (ONIP).

Les missions de l’ONIP

L’identification de la population a l’avantage de mettre fin au système déclaratif de l’âge et de la nationalité en dehors du fichier général de la population et de la carte d’identité.

Au plan économique, l’identification permet de facilité la production des données pouvant permettre l’élaboration des budgets avec une parfaite connaissance des données démographiques des entités locales décentralisées.

Tandis qu’au plan financier, la carte d’identité qui, à elle seule, peut rembourser une bonne partie du prêt en cas de partenariat public-privé, se greffent de nombreux produits générateurs de recettes ; des économies d’échelle seront réalisées avec la mise en œuvre du projet de recensement administratif ainsi qu’avec les opérations pré-électorales.

Jinelle Phezo

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Facebook
Twitter
YouTube