RDC : Le Comité de conjoncture économique attire l’attention sur la vigilance des effets de la 3ème vague de covid-19

SVP veillez patager

Le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge, a présidé, mercredi 16 juin à la Primature, la 7ème réunion du Comité de Conjoncture Economique (CCE) avec les ministres sectoriels suivants : les Ministres d’Etat au Plan, Christian Mwando, et au Budget, Aimé Boji, les Ministres du Commerce Extérieur, Jean-Lucien Mbussa, de l’Economie Nationale, Justin Kalumba, du Travail, Emploi et Prévoyance Sociale, Claudine Ndusi, des Mines, Antoinette N’Samba, des Finances, Nicolas Kazadi.


Cette 7ème réunion du Comité de Conjoncture Economique a examiné la situation économique de l’ensemble de la République démocratique du Congo.

Au sortir de cette réunion de travail, le Ministre d’Etat au Plan, Christian Mwando, a fait le compte rendu ci-après :

« On constate que globalement, la situation du pays est stable. Le taux de change reste stable à à peu près 1999 FC pour 1 dollar américain, à l’officiel, et 2022 FC pour 1 dollar américain, au marché parallèle. Au niveau mondial, on constate un optimisme parce que la croissance est estimée à 5,6%. Avec cette croissance, nous espérons avoir des retombées au niveau local, tirées par l’économie extérieure. Une inquiétude pour laquelle nous voulons appeler à la vigilance, c’est la troisième vague de Covid-19. Il ne faudrait pas que cette vague puisse amener à un reconfinement. Le Premier Ministre a appelé à la vigilance et au respect des mesures barrières qui ont été édictées par le chef de l’État. Également, nous avons constaté qu’au niveau des exonérations, il y a une baisse du rythme des exonérations. Ce qui est une bonne chose. Le Premier Ministre nous a exhortés à rester vigilants quant aux fraudes qu’il y a dans ce secteur. Il a également demandé au Ministre des Finances et au Ministre du Plan de bien vouloir réexaminer les 35 arrêtés ministériels sur le Code des investissements en cours de signature, de manière à ce que cela ne prête pas à des fraudes au niveau des populations. Il a enfin exhorté le Gouverneur de la Banque Centrale au respect du Pacte de stabilité macroéconomique. Il a appelé également madame la Ministre de l’Emploi à poursuivre le travail en cours sur l’identification des contrats. Le Premier Ministre a exhorté à mettre en place les mesures pour la formalisation de l’emploi et des contrats de travail ».

Frank Wasanga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Twitter
YouTube