RDC : « Le choix de Ronsard Malonda comme Ne Kongo n’est pas une garantie suffisante pour les élections de 2023 » (Isidore Ndaywel)

Le Professeur Isidore Ndaywel du Comité Laïc de Coordination réagit sur le choix de Ronsard Malonda comme candidat President de la CENI et qui est par ses frères et sœurs Ne Kongo du Kongo Central.

« À mes frères et sœurs du Kongo central, je vous supplie de ne pas vous soustraire du combat citoyen pour avoir en 2023 des élections plus crédibles qu’en 2018 » a-t-il conseillé

Pour le Professeur Isidore Ndaywel, cette légitime aspiration passe necessairement par la réforme de la CENI et la désignation consensuelle d’un animateur capable d’être indépendant à l’égard des politiques.

« Le simple choix de l’identité ne kongo n’est pas une garantie suffisante pour des élections crédibles en RDC, y compris au Kongo central. Mettons donc fin au malentendu. Ne faisons pas d’un Ne Kongo le symbole des tricheries futures » a ajouté le Professeur Isidore Ndaywel

Rappelons que, lassemblée nationale a entériné la désignation de Ronsard Malonda comme délégué des confessions religieuses à la Commission Électorale Nationale Indépendante CENI.

Au cours de sa plénière de 2 juillet 2020, après avoir adopté les recommandations de la Commission défense et sécurité sur la situation sécuritaire nationale après audition du Vice-premier Ministre de l’Intérieur et Sécurité et du Ministre de la Défense nationale, l’Assemblée nationale a adopté à la grande majorité des députés présents à cette plénière, le procès-verbal des confessions religieuses portant désignation du Président de la CENI après plusieurs mois de tractations suite à l’expiration du mandat des animateurs de cette institution d’appui à la démocratie depuis juin 2019.

Frank Wasanga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Twitter
YouTube