RDC : « Le Chef de l’État n’a pas violé la constitution en nommant les juges à la Cour Constitutionnelle et Cour de cassation » (Guylain Nalwango)

Le président de ligue des jeunes de l’ UNC Barumbu s’est exprimé au sujet du soutien qu’a apporté le president de l’engagement pour la citoyenneté et le développement (ECIDE), Martin Fayulu à l’action de Théodore Ngoy qui a souhaité de poursuites judiciaires contre le Chef de l’État Felix Tshisekedi pour haute trahision.

« Nous savons tous que le Chef de l’État est le garant de tout bon fonctionnement des institutions. Il a le plein pouvoir de nommer et de revoquer. Je ne penses pas qu’il a violé la constitution parce que s’il y à urgence cela necessite son implication directe pour decanter les problèmes qui persistent peut importe l’institution. De la même manière, il est le garant de la nation, il est aussi le garant de tous les bons fonctionnement, possible d’utiliser son pouvoir pour nommer qui il veut, raison pour laquelle nous affirmons que le Président de la République n’a pas violé la constitution » a declaré Guylain Nalwango « 

Concernant l’état de santé du Président national de l’UNC Vital Kamerhe, le Président de ligue de jeunes de l’UNC Barumbu a ajouté que « Vital kamerhe est une grande personnalité très respectueuse et tres importante en RDC, une fois que cette grande personnalité connait un probleme de santé, il faut lui offrir un soin approfondi. Tous mes remerciements à toutes les autorités qui ont permis à ce que le Président Vital Kamerhe soit évacuer directement dans un centre de santé de la place pour des soins approfondis, Au stade actuel nous pouvons confirmer que son état de santé s’ameliore très bien d’avantage aussi dans le sens positif. Et selon son médecin, il doit toujours avoir des suivis permanents » a renchéri Guylain Nalwango.

Par la même occasion, ce dernier a saisi pour donner sa position par rapport à la mission de l’office national pour l’identification de la population (ONIP).

« Pendant plusieurs années, nous vivons en RDC sans avoir une carte d’identité, chose inconcevable. Nous devons soutenir et appuyer d’avantage l’ONIP, afin qu’il puisse mettre toutes ses batteries en marche pourvue que, les congolais puissent s’octroyer d’une carte d’identité nationale. Mais nous insistons que cette opération marche de paire avec le chronogramme électoral pour qu’il n’ait pas de perturbations sur le calendrier électoral » a dit Guylain Nalwango avant d’ajouter que « s’il y a la volonté ferme avec l’evolution de l’informatique rien ne pourra perturber le calendrier électoral « a conclu le Président de ligue de jeunes de l’UNC Barumbu.

Agath Miezi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Twitter
YouTube