RDC : Le Chef de l’État Félix Tshisekedi a échangé avec les Notables du Nord-Kivu

La journée du Chef de l’État mardi 06 octobre 2020 était ponctuée d’une série d’audiences accordées aux forces vives de la province du Nord-Kivu, notamment les députés nationaux, des représentants de la société civile ainsi que des chefs coutumiers.


Pour rappel, certains d’entre ces derniers avaient été reçus trois jours plus tôt à Kinshasa par le PR qui leur avait promis de les rencontrer de nouveau à Goma pour évoquer ensemble les questions sécuritaires et autres qui touchent la province.


Les Bami du Nord-Kivu sont sortis de l’entretien satisfaits des réponses et orientations qu’entend donner le numéro un du pays à la sécurité et au bien-être de leurs communautés respectives. Ils ont aussi proposé des pistes de solutions à l’autorité suprême du pays qui s’est engagé depuis son avènement au pouvoir, à éradiquer l’insécurité dans cette partie de la RDC.


Auparavant, le Chef de l’État avait reçu tour à tour des personnalités du monde diplomatique, politique et de la société civile.

L’ambassadeur américain Mike Hammer était du nombre. Interrogé sur sa présence récente dans la commune controversée de Minembwe, Mike Hammer dit avoir été dans cette entité administrative pour répondre aux besoins humanitaires, ajoutant qu’il était loin d’imaginer les implications politiques dues à sa présence lors de « l’inauguration » de ce territoire.


Les députés nationaux ont également fait entendre leur voix. Avec le Chef de l’État, ils sont revenus sur les questions sécuritaires, également abordé des questions socio-économiques.


Pour sa part, parlant de la teneur de son entretien avec le Chef de l’État, le Sénateur Bahati Lukwebo a révélé qu’il était venu apporter sa contribution à la résolution des problèmes sécuritaires dans la partie Est du pays.


Compte tenu des circonstances, le Président de la République a présidé un conseil provincial de sécurité élargi à l’état-major-général des fardc. Selon le ministre d’État à la Défense nationale qui a assisté à ce conseil, le Commandant suprême des forces armées et de la police, tout en reconnaissant ses avancées significatives au front, a donné des nouvelles orientations aux forces armées pour une plus grande efficacité dans les opérations de neutralisation des groupes armés qui sèment la mort dans le Nord-Kivu et l’Ituri.


En fin d’après-midi, le Président de la République devait conférer avec des membres de son cabinet ainsi que du Gouvernement pour un débriefing sur la quadripartite virtuelle que doit présider Félix Tshisekedi Tshilombo face à ses homologues de l’Ouganda, du Rwanda, et de l’Angola le mercredi prochain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Twitter
YouTube