RDC : « le blocus du palais du peuple par la police est une violation de la constitution » déclare Jeanine Mabunda

La présidente de l’Assemblée Nationale Jeanine Mabunda a réagi jeudi 18 juin 2020 sur les incidents de vendredi 12 juin où la police avait bloqué toutes les entrées du palais du peuple.

« le blocus du palais du peuple par la police sur ordre de la justice, constitue, « une grave violation de la Constitution et compromet l’indépendance du pouvoir législatif. La séparation des pouvoirs est vitale pour la démocratie congolaise… » a réagi Mabunda

Concernant l’arrêt de la Cour Constitutionnelle, sur la confirmation définitive de Jean Marc Kabund au poste du premier vice président de l’Assemblée Nationale, Jeanine Mabunda estime que  » la confirmation de la destitution de Jean Marc Kabund par la Cour constitutionnelle, remet également en question les actions illégales de ceux qui ont empêché de force les fonctions de l’Assemblée nationale ».

Les évènements malheureux du 12 juin, seraient même la cause du décès d’un député national quatre jours plus tard.

« Le 16 juin, Kakule Mupololo Floribert, élu de l’Ituri dans la circonscription de Mambassa, est décédé des suites d’un traumatisme lors de l’incident du 12 juin 2020. Il avait été admis à l’hôpital du Cinquantenaire pour le traitement d’un accident cardiovasculaire » a dit Mabunda

Frank Wasanga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Twitter
YouTube