RDC : La Société Civile de la RDC estime que «la tension actuelle en RDC nécessite la mission des bons offices de la MONUSCO».

Au cours d’une rencontre à Kinshasa, le 9 juillet dernier, entre la Représentante spéciale du Secrétaire général de l’ONU en République Démocratique du Congo (RDC) et cheffe de la MONUSCO, Leila Zerrougui, et les membres du Cadre de Concertation Nationale de la Société Civile de la RDC (CCNSC-RDC), le président de cette structure, Patient Bashombe, a estimé que «la tension actuelle en RDC nécessite la mission des bons offices de la MONUSCO».

Avec six membres de son organisation, M. Bashombe a échangé avec Madame Leila Zerrougui sur la situation socio-politique et sécuritaire à laquelle fait face actuellement la RDC. « Cette situation n’augure pas un lendemain meilleur pour notre pays, car en ce jour, nous constatons qu’il y a en quelque sorte une rupture de confiance entre les partenaires à la coalition FCC-CACH», a déclaré BASHOMBE à la presse de la MONUSCO.

«D’où la nécessité de renforcer la mission des bons offices de la MONUSCO pour engager des discussions républicaines entre les acteurs politiques et leaders d’opinion, de manière à désamorcer vite la tension actuelle au pays», a-t-il ajouté.

Cette composante de la société civile est sortie de la rencontre avec une note d’espoir, car d’après les dires de son coordonnateur, la MONUSCO, par la voix de son Chef, s’est dite sensible aux démarches entreprises pour la recherche de la paix et la stabilité de la RDC.

Ascain Zigbia Tayoro

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Twitter
YouTube