RDC : La situation sécuritaire globale dans le haut Katanga passée en revue entre Daniel ASELO et Jacques KYABULA

SVP veillez patager

Le fonctionnement actuel de la province du haut Katanga était au coeur des échanges jeudi 3 mai 2021 entre le Vice Premier Ministre, Ministre de l’intérieur, Sécurité et Affaires coutumières, Maitre Daniel ASELO OKITO WA KOY et le Gouverneur de la province du haut Katanga, Jacques KYABULA. C’était au cabinet de travail du patron de la sécurité nationale.

Face à Daniel ASELO, le premier citoyen du Haut Katanga a notamment évoqué les questions liées à la sécurité urbaine et la sécurité qui touche à la souveraineté nationale.

Il en ressort, à en croire Jacques KYABULA, que la situation sécuritaire est relativement calme en ce qui concerne les miliciens Bakata Katanga qui sont maîtrisés.

« S’agissant de la criminalité urbaine, elle est actuellement en baisse en dépit des cas isolés que nous sommes d’ailleurs entrain de travailler pour maîtriser totalement » s’est confié Jacques KYABULA à Maitre Daniel ASELO.

Faut-il souligner que ces efforts du gouvernement provincial du haut Katanga bénéficient de la collaboration de la population.

Tout récemment, la province du Haut Katanga précisément la ville de Lubumbashi a été marquée par l’absence de l’électricité due aux vols répétitifs des câbles des lignes électriques. Les malfrats ont fait tomber les pillonnes sur la route des poids lourds pour dérober les câbles.

Voilà un autre point rapporté au patron de la sécurité nationale par Le Gouverneur Jacques KYABULA. Ce dernier dit compter sur l’implication du numéro un de la territoriale et la collaboration de la population pour éradiquer cet état de chose.

Comme dans ses habitudes, Le Vice Premier Ministre, Ministre de l’intérieur, sécurité, Décentralisation et Affaires coutumières s’est montré très réceptif. Maitre Daniel ASELO OKITO WA KOY a promis sa collaboration pour soutenir les efforts déjà entrepris par l’autorité provinciale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Twitter
YouTube