RDC : La convocation par le parlement d’une plénière pour entériner la désignation du Président de la CENI sera une provocation (CLC et les mouvements citoyens)

Dans un communiqué parvenu à Infos +, le Comité Laïc de Coordination (CLC) ensemble avec les mouvements citoyens constatent et s’insurgent contre la précipitation et la politisation excessive du processus de désignation du Président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI).

Ces derniers rappellent que l’audit et l’évaluation de la CENI ainsi qu’un consensus des principales parties prenantes sur les réformes du système électoral congolais sont des préalables impératifs à l’organisation d’un processus électoral libre et transparent.

Le CLC et les mouvements citoyens considèrent la désignation du Président de la CENI « d’une nouvelle provocation contre la population congolaise qui a déjà payé, au prix du sang, sa ferme volonté d’aboutir à un processus électoral réellement démocratique »

Pour le CLC et les mouvements citoyens, les cinq prochains mois de l’année 2020 soient mis activement à profit pour la mise en œuvre des séquences comme : évaluation et audit, réforme de de l’institution et mise en place en place de nouveaux animateurs.

Le CLC et les mouvements citoyens préviennent l’opinion nationale et internationale que « la convocation par le parlement, d’une plénière pour entériner une quelconque désignation d’un Président de la CENI sera un point de non-retour qui ne nous laissera point d’autre choix que d’appeler la population à se joindre à cette plénière pour exprimer sans équivoque son opposition à ce processus corrompu »

Ils invitent la population congolaise à faire sienne cette initiative pour barrer la route à tout plan machiavélique dont l’objectif est d’inscrire le pays dans un schéma de crise électorale interminable.

Frank Wasanga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Twitter
YouTube