RDC : « La CENI doit d’abord être auditée de sa gestion financière avant le remplacement de nouveaux animateurs »(oppositi­on parlementaire)

C’était dans le siège du parti Arc-en-ciel du Congo (ACC), que les élus nationaux de l’opposition se sont réunis jeudi 20 août 2020 pour poser quelques préalables sur le choix de leurs représentants au sein de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI).

Ils réclament, l’examen du rapport de la CENI, l’audit de sa gestion financière et l’examen des propositions de lois relatives à la réforme du système électoral.

Pour les députés nationaux de l’opposition, le choix de Ronsard Malonda comme président de la CENI s’est fait frauduleusement, par conséquent ils ne peuvent pas désigner rapidement ces représentants au sein de la Commission électorale nationale indépendante.

Ce regroupement politique soutient le renvoi de la désignation non consensuelle de Ronsard Malonda, invite Jeanine Mabunda présidente de l’Assemblée Nationale de renvoyer les procès-verbaux controversés aux confessions religieuses pour reprendre la procédure régulière après la réforme.

Il sied, de rappel que dans sa communication officielle, l’honorable présidente de l’Assemblée Nationale avait demandé aux différents présidents des groupes parlementaires de réfléchir sur la désignation de leurs représentants au sein des organes de la CENI.

Junior LOBANGA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Twitter
YouTube