RDC : Félix TSHISEKEDI insiste sur la nécessité d’un audit de l’effectif des enseignants afin de démasquer tout agent fictif à l’EPST

Au lendemain de la reprise effective des enseignements, le Chef de l’État, Félix Tshisekedi a échangé mardi 11 août 2020 à la cité de l’Union Africaine avec les délégations du Syeco( Syndicat des enseignants du Congo) et du Synecat( Syndicat des enseignants catholiques) autour des questions liées à la prise en charge des enseignants.

Cette audience à laquelle ont pris part le Ministre d’État en charge de l’Epst, Willy Bakonga et son Vice-Ministre, Didier Budimbu, fait suite au cri d’alarme de Madame Cécile Tshiyombo, Sécretaire générale du Syeco, qui avait sollicité l’implication personnelle du Président de la République.

Favorable à l’appel de ces deux Syndicats, le Chef de l’État a insisté sur la nécessité d’un audit de l’effectif des enseignants afin de démasquer tout agent fictif. Un préalable à l’amélioration des conditions des enseignants congolais

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Facebook
Twitter
YouTube