RDC: Élections de 2023, l’ONIP sera l’arbitre avec son fichier général de la population[Tribune]

SVP veillez patager

La nouvelle équipe dirigeante de l’Office National d’identification de la Population avec à sa tête le Directeur Général Richard Ilunga est déjà à l’oeuvre dans la planification du processus préalable pour la fourniture de la pièce d’identité à la population congolaise de tout bord.

Les préalables pour la délivrance de la carte d’identité aux congolais sont le recensement de la population, l’identification de la population et la constitution d’un fichier général de la population pour les 26 provinces.

La tâche s’annonce lourde mais pas impossible pour Richard Ilunga qui travaille d’arrache pied depuis sa prise de fonction dans cette structure de l’État en charge de redorer la fierté de l’identité congolaise à sa population dont jusqu’à présent le nombre exact reste d’estimation.

Le récemment des congolais et l’identification de cette population au cœur de l’Afrique, entourée de 9 pays voisins demeurent contraignant pour l’organisation des futures élections en 2023 tout en maîtrisant scrupuleusement le nombre exact de la population en âge de voter (18 ans révolu).

La CENI devra cependant s’appuyer sur le fichier général de la population qui sera constitué par l’ONIP pour directement procéder à l’enrôlement des électeurs sans recourir à l’identification de la population qui n’était absolument pas de sa compétence.

À noter que la carte d’identité n’est nullement à confondre avec une carte d’électeur ou un passeport et son obtention mettra un terme avec les polémiques grandissantes basées sur la congolité.

Cependant le Directeur général de l’ONIP Richard Ilunga ne cesse de rappeler sa mission principale qui est d’office l’objet de sa nomination par ordonnance présidentielle du chef de l’État à savoir:

  • Recenser la population congolaise.
  • Identifier la population congolaise.
  • Constituer le fichier général de la population congolaise.
  • Délivrer la carte d’identité à la population congolaise.

Erik Binga, analyste politique et conseiller en communication et médias à l’ ONIP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Twitter
YouTube