RDC : Échange fructueux entre la Ministre des mines, Antoinette N’Samba Kalambayi et les responsables des quelques sociétés minières

SVP veillez patager

La Ministre des mines, Antoinette N’Samba Kalambayi a échangé avec les DG et DGA des quelques sociétés minières, l’Entreprise générale Générale du Cobalt, l’ASM, la Gecamines évoluant dans la province du Lualaba.

Conduite par la Gouverneure ai de province Fifi Masuka Saini, il était question pour chacun des responsables de présenter à tour de rôle les désidérata à la Ministre afin qu’elle puisse trouver des solutions idoines.

Selon Mr Elisé Kazadi, Directeur Général adjoint de l’Entreprise Générale du Cobalt, EGC, son entreprise souhaite renouer la paix sociale avec la société Congo Dongfang Mining qui réside dans l’enceinte de son site d’exploitation de Kasulu.

 » La particularité dans cette rencontre est que Son Excellence Ministre des mines, Antoinette N’Samba Kalambayi voudrait voir comment trouver des solutions idoines sur le problème d’occupation du site minier qui se trouve à Kasulu entre d’une part la société CDM et EGC qui a reçu le monopole de l’État congolais et qui est aussi une succursale de la Gecamines et à qui cette entreprise de l’Etat voudrait céder son titre  » a-t-il déclaré.

Pour ce faire, l’Entreprise Générale du Cobalt détient le monopole d’achat de tous les minerais de cobalt du site ASM produit localement, avant son traitement et/ou sa transformation et sa commercialisation. Elle a pour mission de veiller, à ce que la production artisanale à petite échelle du cobalt soit réalisée conformément aux normes définies pour accroître l’attractivité économique de la RDC au niveau internationale et faire profiter aux citoyens congolais les richesses de leur environnement.

Cependant, le but de ces normes est d’assurer des conditions de travail décentes et de supprimer les principaux risques sociaux éthiques, et environnementaux qui ont historiquement affectés la production artisanale du Cobalt en RDC.

En effet, la Ministre N’Samba Kalambayi, après avoir écoutée les partis prenantes ainsi que les inquiétudes de la Gouverneure ai de Lualaba, leur a demandé de poursuivre des échanges pour résorber une harmonie familière.

Frank Wasanga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Twitter
YouTube