RDC :  » Dès ce vendredi 2 octobre, tous les taxis jaunes doivent être éclairés de l’intérieur à partir de 18 heures à Kinshasa »(Gen. Sylvano Kasongo)

« Dès ce vendredi, tous les taxis jaunes doivent être éclairés de l’intérieur à partir de 18 heures. Ils doivent allumer leur lampe intérieure appelée plafonier. Tout taxi qui ne sera pas éclairé sera arrêté », prévient le Général Sylvano Kasongo, commissaire provincial de la Police ville Kinshasa, à l’issue d’une réunion tenue avec l’Association des chauffeurs du Congo (ACCO) sur le problème de Kidnapping et le comportement des chauffeurs dans la capitale.

Il exhorte la population ‘‘de bien vérifier avant d’embarquer dans un taxi. S’il n’y a pas de lumière à partir de 18 heures, n’y montez pas ».

Baisse des cas de kidnapping 

« Les investigations que nous faisons ont déjà produit des fruits. Nous avons arrêté quelques personnes », annonce le patron de la Police ville de Kinshasa. 

 »Le roadblock de contrôle des taxis jaunes se poursuit. Depuis que nous avons lancé cette opération, il y a une baisse sensible de la criminalité et des cas de Kidnapping et il n’y a quasiment plus de cas de demande de rançon », constate le Général Sylvano Kasongo.

« Nous travaillons avec les sociétés de télécommunication pour arriver à localiser tout celui qui appelerait pour exiger une rançon afin de mettre fin à ce phénomène ».

Vitres teintées interdites 

« Nous avons encore insisté sur le fait que les taxis ne doivent plus avoir des vitres teintées. Si c’est d’origine, il faut baisser les vitres. Quand c’est fait localement, il faut les dégarnir. Au cas où nous remarquons un taxi aux vitres teintées, nous allons l’arrêter ».

Le patron de la police ville de Kinshasa est revenu sur  »la nécessité de recommencer l’identification de tous les taxis parce qu’il n’y a plus d’archives de la première identification ».

Top Congo/ Infosplus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Twitter
YouTube