RDC : Bâtonnier Joseph Mukendi décoré à titre posthume

Le Chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, par le biais des membres de son cabinet, a rendu un dernier hommage jeudi 27 août à Kinshasa, au feu bâtonnier Mukendi wa Mulumba Jean Joseph.


Suite au décès de ce dernier le 24 mars de l’année en cours, une audience solennelle et publique a été organisée ce jour à la cour de cassation à Kinshasa Gombe.


Juste après l’audience, la Cour a cédé la place à la Chancellerie des ordres nationaux, d’abord pour la lecture des ordonnances et ensuite pour la décoration proprement dite à titre posthume dans l’ordre national héros nationaux Kabila-Lumumba au grade de commandeur.


Présent à cette cérémonie, le président de la Cour constitutionnelle, président du conseil supérieur de la magistrature, les membres de la Cour constitutionnelle et de la Cour de cassation, les bâtonniers des différents barreaux et agents de l’ordre judiciaire et avocats, ont rendu un dernier hommage au bâtonnier Mukendi.


L’Union pour la Démocratie et le Progrès Social, via son secrétaire général, Augustin Kabuya n’a pas manqué de mots.


De son côté, Me Patrick Mukendi Kasongo avocat et fils du défunt, a remercié le Chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi pour avoir pensé à l’illustre disparu pour ses loyaux services rendus à la nation congolaise.


Né le 4 avril 1946 à Bunkonde dans la province du Kasaï-Central et décédé le 24 mars dernier à Kinshasa, le bâtonnier Mukendi wa Mulumba a exercé plusieurs fonctions, entre autres : conseiller au ministère des mines juste après ses études en Europe et avocat de son excellence monsieur Félix Tshisekedi, Président de la République.


En tant qu’acteur politique, sa carrière a été marquée par la constance et la fidélité à son parti « UDPS ». Le feu bâtonnier Mukendi a laissé derrière lui une veuve et 7 enfants ainsi que 11 petits fils.

Quelques heures après cette cérémonie, une messe d’action de grâce a été dite en la cathédrale Notre Dame du Congo, en présence du Chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Le célébrant et recteur de la cathédrale Abbé Espérance BOINDOMBE, a rappelé les circonstances du décès du bâtonnier avant de saluer sa personne qu’il a qualifiée d’icône pour sa capacité à dire le droit avec élégance.


Devant la famille biologique et politique du défunt, ses amis et connaissances, l’Abbé Boindombe a précisé à l’attention de l’Assemblée chrétienne que l’état de droit dont est fier aujourd’hui le pays est aussi le fruit du travail de Maître Mukendi aux cotés de ses compaires à l’exemple du patriarche Etienne Tshisekedi wa mulumba.


Au sortir de la cathédrale, le Président de la République n’a pas évité le bain de foule venu en sa rencontre comme à chacune de ses sorties.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Twitter
YouTube