RDC : À quoi servirait le Service National ?(Analyse de la Présidence de la république)

Lors du 45è Conseil des ministres présidé vendredi 21 août dernier par le Chef de l’État, son Excellence Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, l’un des points à l’ordre du jour y consacré concernait le Service National.


Qu’entend-on par Service National? En effet, le 15 octobre 1997, feu le Président Laurent-Désiré Kabila avait mis en place un organe d’éducation, d’encadrement et de mobilisation des actions civiques et patriotiques en vue de la reconstruction du pays.


Pour comprendre pourquoi le Président de la République a remis sur la sellette ce projet, il suffit de revisiter les piliers sur lesquels sont axés ses priorités.

Parmi eux figurent en bonne position la promotion de l’emploi et la formation; le développement de l’agriculture et l’agro-industrie; la lutte contre la pauvreté, l’exclusion et la vulnérabilité.

Le Chef de l’État a instruit le Gouvernement de réorganiser ce service sur l’ensemble du territoire national.


Il s’agit de créer des centres d’encadrement des jeunes filles et garçons désœuvrés, des jeunes finalistes d’enseignement secondaire ou universitaire en vue de leur inculquer une éducation civique et patriotique, de les initier aux travaux de production agricole, suivi d’une professionnalisation éventuelle, et de leur donner une formation paramilitaire et d’autodéfense.


Le Gouvernement a été également chargé de soutenir les activités du Service National et d’assurer le développement d’autres Centres comme celui de Kaniama Kasese, notamment, dans un premier temps, un centre à Ngandajika pour région centrale du pays, à Kiliba dans l’ Est et à Lovo dans l’Ouest du pays.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Facebook
Twitter
YouTube