NORD-KIVU: La Monusco dote la Commune rurale de KIBUMBA le bureau administratif

La commune de Kibumba, en territoire de Nyiragongo, a été dotée d’un bâtiment administratif par la MONUSCO, par l’entremise d’un projet à impact rapide (QIP) le 16 juillet 2020. La commune rurale est à présent en mesure de délivrer les services publics de base à la population locale.

Les clés de la bâtisse ont été officiellement remises le 16 juillet par Julius Fondong, responsable de la section des Affaires politiques de la MONUSCO à Goma, entre les mains du bourgmestre de la commune de Kibumba, située à une trentaine de kilomètres au nord-est de la capitale du Nord-Kivu.

La cérémonie de remise a été présidée par Jean-Bosco Sebishimbo, ministre provincial de l’Intérieur et de l’Administration territoriale du Nord-Kivu, en présence du député provincial du territoire du Nyiragongo, des chefs de groupements, chefs de villages et autres autorités locales, ainsi que des citoyens de Kibumba.

« La commune de Kibumba compte 28.000 administrés. C’est l’une des rares communes dans le Nord-Kivu qui ne connaît aucun groupe armé en son sein. C’est-à-dire que la population de cette commune n’a jamais trouvé nécessaire de prendre les armes pour une raison ou pour une autre. Et cela a été pris en compte dans l’élaboration de ce projet à impact rapide pour récompenser et reconnaître cette volonté de la population de Kibumba d’œuvrer pour la paix », a déclaré Julius Fondong, lors de son discours d’inauguration.

« Nous savons que cette commune est entourée par divers groupes armés dont l’activisme est important. Malgré tout, cette commune n’a jamais cédé aux sirènes de la violence et c’est la raison pour laquelle nous l’avons choisie. Pour la remercier et l’encourager dans cet élan, pour qu’elle tourne le dos de façon définitive à la violence et qu’elle règle les conflits de manière pacifique », a-t-il insisté.

Le bâtiment a été construit par l’association “Synergie des travailleurs pour le développement intégral” (STDI) constituée d’anciens contractants du bureau de la MONUSCO à Goma. Il compte une salle de réunion, trois bureaux, des toilettes et un système de collecte des eaux de pluie, pour un montant total de 50.000 dollars américains financés par la MONUSCO. L’objectif premier de cette construction est d’appuyer la stabilisation et le renforcement de l’autorité de l’État dans ce territoire.

Frank Wasanga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Twitter
YouTube