Ituri: 8 présumés criminels arrêtés à Ariwara et présentés au gouverneur militaire à Bunia

SVP veillez patager

Au total, huit présumés criminels ont été arrêtés à Ariwara par la police nationale congolaise, en territoire d’Aru. Acheminés à Bunia, chef-lieu de la province de l’Ituri, ils ont été présentés vendredi 11 juin 2021 au gouverneur militaire, le lieutenant Luboya N’kashama.

Devant l’autorité provinciale, ces hors la loi ont avoué avoir tué 13 personnes dans cette partie de l’Ituri.

« Nous tuons, nous avons tué 13 personnes, nous tuons à la machette », d’un ton vif, a relaté Patrick Adriko, s’exprimant à la presse du gouvernorat avant d’affirmer :

« Parmi les gens que nous avons tué, je dis la vérité, premièrement c’est monsieur Envi », informe-t-il.

Un sujet ougandais se trouve parmi les arrêtés, avec deux armes de guerre, munitions et chargeurs. Ils sont tous poursuivis pour « meurtres et trafic d’explosif à la frontière congolo-ougandaise ».

A cette occasion, le porte parole de l’armée en Ituri appelle la population à renforcer la coopération avec les éléments de l’ordre.

« Il est impérieux pour toute la population de croire encore et de continuer à croire aux actions des forces armées de la République démocratique du Congo mais aussi aux forces de défense et sécurité en Ituri », a lancé le lieutenant Jules Ngongo.

La criminalité a refait surface dans le territoire ces huit derniers mois. Deux corps décapités et enterrés au même endroit, puis deux têtes sans corps ont été retrouvés dans ce centre commercial il y a quelques semaines. Des évènements inédits dans ce coin d’Aru, connu pourtant pour sa tranquillité.

Jonas Aloro depuis Bunia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Facebook
Twitter
YouTube