Diplomatie : Le Soudan sollicite l’arbitrage de Félix Tshisekedi sur le litige qui l’oppose à l’Égypte et à l’Éthiopie

Parmi les grands dossiers qui attendent le Président Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo à l’Union Africaine figure en bonne place le litige qui oppose le Soudan ( Kharthoum), l’Egypte et l’Ethiopie au sujet du Barrage de la Renaissance.


Le Président Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo a reçu mardi 26 janvier 2021 le Ministre des Affaires Étrangères soudanais Omer GAMARELDINE ISMAEL accompagné de son collègue de l’irrigation.


Le Chef de la diplomatie soudanaise est venu solliciter , une fois de plus, la médiation du futur Président de l’Union Africaine au sujet des eaux du Nil asséchées côté soudanais par la rétention du barrage.

Des populations riveraines subissent les affres de la rareté d’eau selon le gouvernement soudanais.


Les émissaires soudanais ont plaidé pour une  » solution à l’amiable » tout en ajoutant que leur pays veut des solutions africaines aux problèmes africains.


Le Soudan compte beaucoup sur la présidence congolaise de l’Union Africaine. Ils pensent que sous le leadership du Président Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo, cette question d’intérêt continentale trouvera un compromis.


En sa qualité de vice-président de l’Union Africaine, le Président Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo avait déjà pris l’initiative des pourparlers à l’africaine su ce dossier.

Le Chef de l’Etat congolais s’est toujours montré optimiste quant au règlement de ce litige par la voie du dialogue entre protagonistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Twitter
YouTube