Assemblée Nationale : Le député national Tony Mwaba tord le cou à la rumeur et dément la main noire de Kabund

La ville de Kinshasa s’est réveillée avec une nouvelle coupe-gorge sur la toile. Une pétition a été initiée contre Christophe Mboso N’Kodia Pwanga, actuel président de l’Assemblée nationale.

A la manœuvre, le députe national UDPS Tony Mwaba.


Comme par hasard, l’élu de la circonscription de la Lukunga était de passage au Palais du peuple.
Les professionnels des médias à l’affût de l’information lui ont tendu le micro devant lequel l’élu du peuple a démenti cette information.


“J’ai déjà depuis ce matin démenti cette rumeur. Je l’ai apprise sur les réseaux sociaux comme tout le monde. Quelqu’un me l’a transférée sur tweet. Donc, n’infirme cette information. Je ne suis pas auteur d’une quelconque pétition d’un membre du bureau définitif de l’Assemblée nationale, encore moins contre le président Mboso. Je suis de ceux qui se sont battus pour l’installation de ce bureau. Je n’ai rien à reprocher à ce bureau jusque-là, et je ne suis pas initiateur, en tout cas pas auteur d’une telle démarche. C’est un fakenews. Vous allez oublier, c’est l’oeuvre du malin”.


Entretemps, des sources renseignent que derrière Mwaba se cachent Jean-Marc Kabund, 1er vice-président de la Chambre basse du Parlement et le député Jean-Pierre Lihau, député FCC.


Information que Tony Mwaba dément de manière formelle.


“Je l’apprends de vous, ça vous engage, ce sont vos sources, continuez à les exploiter. Quant à ce qui me concerne,je ne suis pas auteur d’une pétition contre le président Mboso et je peux même vous dire que je ne le serai pas. Je ne suis même pas signataire, je n’ai pas vu une pétition circuler devant moi sur laquelle j’ai apposé ma signature. C’est de l’imaginaire, c’est vraiment illusoire. C’est l’oeuvre d’un circoncis mental”, a-t-il conclu son propos.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Facebook
Twitter
YouTube