Assemblée Nationale : Le bureau d’âge assure qu’il poursuivra inlassablement et de manière imperturbable les travaux de la session extraordinaire jusqu’à l’élection et installation du bureau définitif.

Dans une mise au point, le rapporteur du bureau d’âge de l’Assemblée Nationale, l’honorable Gaël Bussa, déclare que le bureau d’âge n’est nullement saisi de ces prétendues pétitions, et les accusations qui s’y trouvent sont fausses et non fondées.

“En effet, c’est depuis la déchéance du Bureau précédent que les initiateurs de cette démarche, en désespoir de cause, tentent de perturber le déroulement normal de la session extraordinaire en multipliant les attaques et diabolisation notamment par la propagation de fausses nouvelles, la création de faux comptes sur les réseaux sociaux attribués au Président du bureau d’âge, en orchestrant le doute sur l’âge du Président du bureau d’âge et en multipliant les scènes de troubles pendant les séances plénières” a dénoncé le rapporteur du bureau d’âge Gaël Bussa

Gaël Bussa précise que le règlement intérieur de l’Assemblée Nationale ne prévoit, dans une aucune de ses dispositions, une quelconque procédure d’examen de pétitions contre le bureau d’âge, encore moins pendant une session extraordinaire.

“En clair, cette initiative n’a aucun fondement juridique. Le bureau d’âge prend l’opinion à témoin sur la résistance au changement affichée par ce groupe après tant d’années d’indicibles souffrances et guerres à l’Est du pays improvisées à notre peuple” a ajouté Gaël Bussa

Le bureau d’âge rassure le peuple congolais qu’il poursuivra inlassablement et de manière imperturbable les travaux de la session extraordinaire jusqu’à l’élection et installation du bureau définitif.

Rappelons que, 140 députés nationaux FCC ont initié des pétitions contre le bureau d’âge.

Frank Wasanga

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Facebook
Twitter
YouTube