Assemblée Nationale : « La pétition du député national Willy Bolio contre le Président Mboso N’Kodia vise à mettre à mal la troisième année du mandat du Chef de l’État »(Hon.Samuel Mbemba)

SVP veillez patager

L’honorable Samuel Mbemba, directeur de cabinet du président de l’Assemblée Nationale, n’a pas tardé à réagir face à la pétition du député national Willy Bolio contre Christophe Mboso N’Kodia, speaker de l’Assemblée Nationale.

Samuel Mbemba qualifie Willy Bolio d’extrémiste qui veut à tout prix déstabiliser les institutions de la république.

« La pétition de Willy Bolio est une stratégie pour déstabiliser les institutions de la république. Ce projet n’aboutira pas, parce que l’article 31 du règlement intérieur de l’Assemblée Nationale prévoit que la déchéance d’un membre du bureau de l’Assemblée Nationale ne peut être acquise que si le vote de la pétition est faite par une majorité absolue, soit 251 voix. On sait très bien que le FCC aujourd’hui n’a pas plus de 150 députés. » a réagi le directeur de cabinet du président de l’Assemblée Nationale

Ce dernier ajoute que, cette pétition du député PPRD ne vise que la souffrance du peuple congolais.

« Le peuple doit comprendre que, c’est une action qui vise la déstabilisation des institutions, pour que les institutions ne fonctionnent pas de manière régulière et pour que le peuple continu à souffrir. Cette pétition vise à mettre à mal la troisième année du mandat du Chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi » a martelé Samuel Mbemba

Rappelons qu’une pétition de déchéance a été initiée contre le président du bureau de l’assemblée nationale de la République démocratique du Congo, Christophe Mboso N’kodia. L’annonce a été faite par le député national Willy Bolio Emina, initiateur de cette motion, mercredi 21 avril 2021 à Kinshasa.

D’après Willy Bolio, candidat malheureux au poste de rapporteur au bureau définitif de la Chambre basse du Parlement, il ne manque qu’une dernière signature, la 126ème, pour déposer la pétition contre le successeur de Jeanine Mabunda.

Willy Bolio reproche à Christophe Mboso N’kodia notamment le non-respect du règlement d’ordre intérieur de l’assemblée nationale et de la Constitution. Il dit craindre que l’avenir de l’assemblée nationale ne soit pas bénéfique pour la population congolaise.

Frank Wasanga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Twitter
YouTube