Antoinette N’Samba Kalambayi, la ministre des Mines en tournée aux côtés du Chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi dans le grand Kasaï

SVP veillez patager

La Ministre des mines, Antoinette N’Samba Kalambayi est arrivée dans la matinée du vendredi 24 décembre à Mbuji-Mayi dans la province du Kasaï-Oriental.

Accueillie au pied de l’avion par le comité restreint de l’administration provinciale des mines. En effet , la Ministre des mines, Antoinette N’Samba Kalambayi accompagne le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo en pleine tournée dans l’espace Grand Kasaï.

Cette visite du premier citoyen du pays était vivement attendue par les Kasaïens depuis son avènement à la magistrature suprême. Le Chef de l’Etat a, au cours de cette descente, palpé du doigt les réalités du terrain dont le gros se focalise sur le projet présidentiel de lutte contre la pauvreté et les inégalités sociales, suivant sa vision  » le peuple d’abord ».

La population du Kasaï-Oriental attend de la visite du Chef de l’État la relance de la Minière de Bakwanga, Miba qui faisait jadis, la fierté de cette province et dont les activités tournent depuis très longtemps au ralenti. C’est ce qui justifie , dans la suite du Président de la République, la présence de la patronne des mines qui, depuis sa nomination, se bat notamment pour redresser le secteur des mines et créer la classe moyenne dans laquelle les congolais bénéficieront de l’exploitation de leurs minerais, cheval de bataille du Chef de l’État qui veut que les minerais du Congo, profitent aux congolais quand il s’exprime en ces termes : « nous voulons un partenariat gagnant- gagnant, où les investisseurs gagnent, l’État gagne et le peuple gagne ».


C’est dans le même ordre d’idées que la ministre des mines , aux côtés du premier citoyen du pays, s’est imprégnée des réalités déplorables de l’entreprise Sacim dans la gestion de son personnel et de la spoliation du terrain de la Miba.

A cette occasion, tenant compte des réalités, une commission ad hoc a été mise sur pied, pour harmonisation.
Bien avant le 25 décembre 2021.

Antoinette N’Samba Kalambayi , toujours aux côtés du Chef de l’État,à Kabeya Kamwanga à été présente précisément à Mupompa, village d’origine du Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Lors de cette tournée du président de la République dans le Gand Kasaï, la ministre des mines, Antoinette N’Samba Kalambayi, a saisi cette opportunité, pour fouler le sol de ses ancêtres, au groupement de Bena Muya , à Kabeya Kamwanga, c’était le 26 décembre. En bonne fille du terroir , elle ne s’y est pas rendue bredouille.

Elle a apporté dans sa gibecière, un lot important des pagnes , du sel et du sucre.
La distribution de ces biens s’inscrit dans le cadre de la célébration de la nativité du Seigneur, qui implique le partage. Ce, à la grande satisfaction des bénéficiaires.

Revenue à Mbujimayi, la ministre des Mines ne s’est pas reposée, elle a échangé avec les dames de la ligue des femmes de l’UDPS. Ces dernières ont bénéficié d’un lot de plus de 500 wax.
A l’étape de Mbuji-Mayi tout comme partout ,elle a accompagné le Chef de l’État dans sa tournée.

Antoinette N’Samba Kalambayi a aussi échangé avec les différentes couches sociales, les chefs coutumiers, les jeunes et les organisations de la societé civile.Elle n’a pas oublié les agents et fonctionnaires de son ministère avec qui, elle a eu des échanges fructueux.

Frank Wasanga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Twitter
YouTube