EPST : La Vice-Ministre de l’EPST, Aminata NAMASIA a effectué une visite d’inspection dans quelques écoles de la Ville Province de Kinshasa

SVP veillez patager

Après son annonce du lundi 21 juin lors de la réunion hebdomaire avec l’administration de l’EPST, celle d’effectuer une descente dans quelques écoles de la place afin de vérifier si les écoles respectent à la lettre les mesures prises par le gouvernement central en vue de stopper la propagation de la troisième vague de Corona virus en milieu scolaire.

À cet effet, la Vice-Ministre de l’EPST, voulant concilier sa parole en acte, elle a par cette occasion effectuée deux visites d’inspection, respectivement à l’École Don Bosco de la TSHANGU, précisément dans la commune de Masina et celle de l’Institut Salongo dans la commune de Bandalungwa et c’est avec l’accompagnement du Ministre Provincial de l’Éducation, du Secrétaire Général ai de l’EPST, de l’Inspecteur Général de l’ESPT et de plusieurs responsables des services du sous-secteur éducatif.

Arrivée à l’École Don Bosco sous un accueil chaleureux qui lui était réservé, la Vice-Ministre a ensuite remis aux autorités dédit établissement : les manuels scolaires, les masques, les laves mains et les gels hydroalcooliques afin que les élèves étudient en toute sécurité et pour que le calendrier scolaire au niveau de cet établissement ne puisse pas connaître des éventuelles perturbations.


Elle a ensuite poursuivi sa visite dans les différentes salles de classes, en commençant par celles de maternelle où elle a sensibilisé les élèves sur l’existence de la maladie et de la nécessité à ses élèves de pouvoir se protéger tout en respectant les gestes barrières, la Vice-Ministre a en outre demandé aux institutrices de veiller à ce que les élèves de maternelles portent correctement leurs masques qu’ils lavent régulièrement les mains avant, pendant et après le cours.

Avant de prendre la route pour l’école de l’Institut Salongo de Bandal, La Vice-Ministre s’est entretenue avec le responsable de la Section primaire et humanités tout en insistant sur le strict respect des mesures prises par le Gouvernement central.


C’était au tour de l’Institut Salongo de Bandal où la Vice-Ministre a remis par la même occasion, des masques, des lave-mains et a exhorté aux autorités de prendre conscience et d’appliquer la rigueur en ce qui concerne le respect de gestes barrières.


« Nous sommes venus, vous venus pour sensibiliser parce que vous êtes déjà assez grands contrairement à ceux de l’école primaire, et que bientôt vous allez quitter l’école pour rejoindre l’université, de ce fait, vous devriez vous protéger, je suis très contente au regard du constat fait dans cette salle et que chacun d’entre vous porte bien son masque… L’école prendra des dispositions afin que devant chaque salle de classe qu’il ait un lave-main, car vous le savez tous que cette maladie a frappé plusieurs personnes, les hôpitaux sont remplis par des personnes atteintes à cette maladie. Nous sommes ici pour vous sensibiliser et vous encourager à mieux respecter les mesures que nous avons prises pour que demain la vie reprenne normalement. Et je vous encourage à bien étudier, car dans cette salle il y aura peut-être un futur Vice-Ministre de l’EPST, et pourquoi pas un futur Président de la République. » A-t-elle déclaré devant les élèves de cet établissement.

Pour clôturer sa visite d’inspection, la Vice-Ministre a répondu à la préoccupation de la presse en ce qui concerne le motif de sa visite dans ces différentes écoles.


« L’administration de l’EPST et moi sommes venus visiter les écoles, voir ces dernières respectent les mesures prises au niveau du Gouvernement et nous sommes très contentes parce que dans ces écoles où nous sommes passées, nous nous sommes rendus compte que les élèves portent correctement leurs masques, et que cette observance ne se limite par parce que nous sommes venus visiter ces écoles, mais que ce respect aux gestes barrières continuent à être observé. Les autorités des différents établissements doivent emboiter le pas, car dans les prochains jours, ces élèves seront soumis aux épreuves, et s’ils ne sont pas protégés, on risquerait aussi d’avoir des cas dans des écoles. » A-t-elle déclaré.

Rappelons par ailleurs que la Vice-Ministre, Aminata NAMASIA est la représentante personnelle de Tony MWABA qui est en mission.

Frank Wasanga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Twitter
YouTube